« Les grandes puissances et le pétrole africain. Etats-Unis – Chine : une compétition larvée pour l’hégémonie planétaire »

28 juin

« Les grandes puissances et le pétrole africain. Etats-Unis – Chine : une compétition larvée pour l’hégémonie planétaire » de Fweley Diangitukwa, Paris, éditions L’Harmattan, 2009, 199 pages.

Editions L’Harmattan, Paris, 2008.

Emission à la radio suisse romande :

http://plusconscient.net/geopolitique-a-mondialisation/51-francais/243-lor-noir-africain-nouvel-eldorado-

Les recettes du pétrole africain échappent complètement aux règles de la bonne gestion des affaires publiques, car elles servent prioritairement à entretenir et à couvrir les régimes kleptocrates. Elles servent également à obtenir le soutien occidental, l’expertise étrangère et à ménager le réseau clientéliste du pouvoir national. Elles servent à se servir et non à servir. En tout cas, elles ne contribuent pas au développement de chaque pays producteur.

En réalité, le pétrole africain n’appartient pas aux Africains, c’est une propriété exclusive des grandes compagnies extractives qui connaissent la quantité extraite et l’état réel des réserves. Ce sont elles qui font la loi et qui, dans chaque pays, dictent la conduite et le comportement des décideurs politiques. Le gouvernement qui dépend des royalties payées par lesdites compagnies étrangères ne se donne aucun moyen pour changer cette situation déplorable. Dans ces conditions, il est difficile de parler, particulièrement en Afrique subsaharienne, d’autonomie et de souveraineté. Ainsi, c’est à travers les modes d’exploitation du pétrole que l’on découvre la persistance et la poursuite des pratiques coloniales. Il est temps que, dans chaque pays, les Africains cherchent à savoir ce que les autorités font avec leur pétrole et ce qu’elles font également avec les recettes de toutes les autres ressources naturelles exploitées dans leur pays.

Amandine Hervagault s’indigne : « Comment peut-on encore laisser faire une nouvelle forme de colonisation, une colonisation économique par les Occidentaux. Les richesses minérales africaines qui sont considérables devraient contribuer au développement de l’Afrique plutôt qu’à celui de l’Occident ».

 Fweley Diangitukwa (RD Congo) est docteur en sciences économiques et sociales, mention science politique. Il est également diplômé en pédagogie appliquée. Il a enseigné au département de science politique de l’Université de Genève, à Schiller International University, à Leysin (Suisse). Intellectuel engagé, il a pris position depuis longtemps contre la politique rétrograde de certains dirigeants africains. Ses prises de position sincères et courageuses l’ont fait connaître dans le monde entier.

Ce livre de Fweley Diangitukwa traite les principaux thèmes suivants :

· L’importance des ressources naturelles dans l’histoire économique. Comment elles ont déterminé les grands conflits dans le passé.

· La répartition des ressources naturelles dans le monde et le contrôle des voies d’acheminement. La mainmise étrangère sur le pétrole africain et sur sa gestion par les compagnies pétrolières transnationales. Les mécanismes de pillage des ressources des pays du tiers-monde qu’occultent les manuels et les médias officiels occidentaux, mais aussi la question du pétrole au Moyen-Orient, en Amérique latine et dans la politique internationale. Les différents chocs pétroliers. L’usage de la force pour se procurer du pétrole et les autres ressources naturelles.

· Pourquoi le pétrole africain est devenu un enjeu géopolitique mondial. La stratégie des grandes puissances pour dominer l’Afrique, les relations Nord-Sud, Chine-Afrique, le rôle des médias, les mécanismes d’appauvrissement de l’Afrique, la déception des Africains et les moyens pour s’en sortir. La gestion du pétrole va déterminer les grands conflits des années à venir dans les pays du tiers-monde et particulièrement en Afrique.

· La compétition entre les Etats-Unis et la Chine pour acquérir le pétrole africain parce qu’il est d’excellente qualité du fait qu’il est léger, peu sulfureux, facile à raffiner et très bon marché. L’équipe du président Bush et la passion du pétrole. Les stratégies chinoises pour séduire les dirigeants africains. Les pays occidentaux critiquent sévèrement la politique chinoise mais n’améliorent pas la leur en Afrique.

· L’épuisement du pétrole n’est pas une fiction mais bien une réalité à laquelle le monde fera face dans un proche avenir. La lente renaissance de la guerre froide.

· Conclusion : comment les Africains vont-ils s’organiser pour devenir propriétaires de leur pétrole et de toutes les ressources naturelles afin d’amorcer le décollage économique de leur continent et de vaincre la pauvreté ?

Les associations et groupes qui souhaitent organiser un débat avec Fweley Diangitukwa sur les questions traités dans le livre peuvent contacter directement l’auteur. Une tournée de débats aura lieu en France, en Suisse, en Belgique et en Grande-Bretagne mais aussi dans d’autres pays sur invitation. Vous pouvez contacter l’auteur en lui envoyant un e-mail : afriquenouvelle@bluewin.ch

 « Les grandes puissances et le pétrole africain » est un livre fondamental et passionnant dans lequel se trouvent des clés qui permettent de comprendre les difficultés que rencontre le continent africain dans son développement.

 Pour se procurer le livre, veuillez contacter Mme Virginie ROBERT, éditions L’Harmattan, Tél. : 00 33 (0)1 40 46 79 23 ou vous adresser directement à l’auteur : afriquenouvelle@bluewin.ch ou aux éditions Afrique Nouvelle, case postale 112, 1806 Saint-Légier, Suisse ou encore adresser simplement et directement votre demande à une grande librairie de votre ville d’habitation en indiquant le numéro ISBN : 978-2-296-09930-2.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: