Le pourquoi du terrorisme dans le monde

24 Nov

Le pourquoi du terrorisme dans le monde

Par Fweley Diangitukwa[1]

L’article complet est maintenant disponible à l’adresse suivante :

http://www.editions-mondenouveau.com/#!shop/c1dng

Une tentative d’explication

Définir le concept de terrorisme n’est pas aisé. En effet, il n’existe pas une définition universellement admis par la communauté des chercheurs, car ce terme est trop complexe pour être clairement défini. Il embrasse plusieurs aspects selon la cause défendue par les auteurs de violences ou si cette cause est qualifiée d’illégitime. Néanmoins, il peut être défini comme un ensemble d’actes de violence (attentats, prises d’otages, etc.) commis par une organisation pour créer un climat d’insécurité, exercer un chantage sur un gouvernement, faire pression sur l’État, médiatiser une cause, promouvoir une idéologie, satisfaire une haine à l’égard d’une communauté, d’un pays, d’un système.
Ce terme, qui vient du latin terror et du verbe latin terrere, a été utilisé pour la première fois au XVIIIe siècle, en novembre 1794, pendant la Révolution française, pour désigner la « doctrine des partisans de la Terreur ». À cette époque, la terreur venait généralement d’en haut. L’État, pour faire régner l’ordre et assurer la sécurité des individus, n’hésitait pas à utiliser la force et à « terroriser » la population. Ce recours à la violence contre la population est resté présent dans les pays non démocratiques. Le suffixe « isme » a été ajouté à la fin du XIXe siècle et le terme « terrorisme » est devenu synonyme de stratégie violente utilisée contre l’État ou des membres du gouvernement, afin de stabiliser les structures du pays ou d’affaiblir un système. Depuis ce temps, les individus qui utilisent des moyens violents pour exprimer leur point de vue sont souvent qualifiés de terroristes[2]. L’origine de ce terme montre clairement que le terrorisme est éminemment politique.
Il existe des situations très confuses qui rendent difficile la détermination de savoir qui est le terroriste de l’autre car le même concept de terrorisme oppose deux camps aux perceptions et interprétations radicalement opposées. C’est par exemple le cas du conflit israélo-palestinien mais aussi le cas de l’opposition entre le terrorisme d’État dans les pays faibles ou pauvres et la réplique des victimes. Dans cette situation très particulière, de quel côté doivent se trouver les perceptions majoritaires de l’opinion publique ?

Pour déterminer le degré de terrorisme et ses conséquences, il faut prendre en considération la nature des actes de violences, le choix des cibles et les objectifs poursuivis par les auteurs. Le terrorisme est donc une forme de violence politique d’un État contre un autre État ou d’un individu (ou groupe d’individus) contre un État ou contre un autre groupe d’individus. Il peut prendre la forme d’attentats, d’assassinats, d’enlèvements, de sabotages, d’actes d’intimidation. Par ses actes, le terroriste cherche à frapper l’opinion publique pour atteindre ses objectifs, en intimidant, en semant la peur, bref en terrorisant. Les terroristes sont toujours clandestins parce qu’ils maintiennent leur caractère de petit groupe secret et font tout en cachette avant d’agir. Ils frappent sans justification, loin de leur habitation. Ils se donnent la mission ou le rôle de redresseur de tort au bénéfice des opprimés. « Les actes de terrorisme sont considérés très généralement comme des actes grossièrement contraires au droit »[3].

[…]

Cet article qui a déjà été publié dans Fweley Diangitukwa, Quand les Africains se réveilleront, le monde changera, éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, 2016, pp. 225-248, est maintenant disponible à l’adresse suivante :

http://www.editions-mondenouveau.com/#!shop/c1dng

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :