Message de fin d’année et Vœux de Nouvel An 2016 au peuple congolais

29 Déc

Message de fin d’année et Voeux de Nouvel An 2016 au peuple congolais

En cette période de fin d’année, je présente mes vœux au peuple congolais dans leur ensemble et exhorte mes compatriotes de :

– gérer la RD Congo dans la transparence car notre pays souffre dramatiquement depuis sa rencontre avec les puissances occidentales ;

– ne pas poursuivre la politique de Léopold II, roi des Belges, de Mobutu avec son MPR et de Laurent-Désiré Kabila avec son AFDL soutenue par ses protecteurs rwandais et ougandais, car cette politique a été néfaste pour notre pays. Ces acteurs ont tous permis l’immixtion des puissances étrangères dans les affaires intérieures du Congo et se sont distingués dans la mauvaise gestion de la res publica.

Les Congolais ne sont pas protégés par le pouvoir de notre pays : les femmes sont régulièrement violées, les Congolais engagés qui s’expriment et/ou qui s’opposent à la mauvaise gouvernance en dénonçant les mauvaises pratiques sont soit tués, assassinés, massacrés ou emprisonnés. L’insécurité et la corruption règnent en maîtresses sur toute l’étendue de la République qui a cessé d’être une chose véritablement publique.

Beaucoup de jeunes sont dans un chômage structurel, d’autres ont un travail précaire qui ne leur donne aucune assurance pour leur avenir. Les conditions de vie sont médiocres pour l’ensemble de la population.

Depuis 1996 – voire avant –, le Congo, notre pays, est à feu et à sang à cause de l’irresponsabilité et de l’égoïsme de nos dirigeants mais aussi à cause des ingérences étrangères. Des millions de Congolais sont morts.

Notre pays a assez souffert, ne laissons plus raviver la souffrance qui a détruit l’âme de notre peuple.

La constitution que le PPRD a proposée au peuple prévoit deux mandats au président de la République. Élu dans des conditions de fraudes généralisées qui ont fait l’objet des dénonciations par l’église catholique en 2006 et en 2011 par la même église catholique et de nombreux observateurs étrangers, l’actuel président de la République a épuisé ses deux mandats et n’a plus logiquement droit à un troisième mandat. Il doit quitter le pouvoir en décembre 2016 dans le respect de la Constitution.

Que la Mouvance présidentielle laisse le peuple organiser l’avenir de la nation et ne laisse pas passer les bruits des laudateurs et des médias menteurs qui persuadent l’actuel chef de l’Etat à prolonger son mandat en ne quittant pas le pouvoir pour bénéficier de largesses que leur offre l’Etat. C’est un choix très dangereux qui ouvrira des portes inconnues que personne ne sera capable de contrôler, même pas ceux qui militent pour le maintien au pouvoir du chef de l’Etat. Ce choix irresponsable risque d’emporter inutilement des milliers de Congolais parmi lesquels il y aura aussi ceux qui se battent pour le maintien du statu quo. Le Congo, notre pays, a trop souffert, il a maintenant besoin de stabilité et de paix afin d’amorcer le développement.

Pour rappel, lorsque les Mobutistes avaient décidé de bloquer les travaux de la Conférence nationale et refusé la transition, ils ne croyaient pas que le président Mobutu serait contraint de fuir le Zaïre quelques années plus tard. Plusieurs de ses collaborateurs gardent des souvenirs très amers de leur perte du pouvoir dans des conditions honteuses. D’autres ont repris du service avec le régime actuel après avoir été publiquement humiliés. D’autres encore vivent en exil en Occident dans les mêmes pays que ceux qu’ils avaient maltraités lorsqu’ils étaient encore au pouvoir. N’oublions pas que rien n’est éternel sous le ciel. Pour que l’histoire de notre pays ne soit pas une éternelle répétition, il est nécessaire que l’actuel chef de l’Etat quitte le pouvoir à la fin de son mandant pour que le pouvoir ne le quitte pas de façon brutale, faut de légitimité.

Nous avons eu le temps de nous exprimer utilement tout au long de l’année qui s’achève à travers nos articles et nos publications que nos compatriotes ne peuvent ignorer, entre autres : « Les Congolais rejettent le régime de Kabila », éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, juin 2015.

Nous cherchons et voulons la paix dans notre pays. Cette période de fin d’année est une période propice pour rappeler à nos compatriotes et à notre peuple que nous devons œuvrer ensemble pour l’établissement de cette paix sur toute l’étendue de la République.

La RD Congo n’a que trop souffert de la négligence, de l’indifférence et de l’égoïsme de ses dirigeants auxquels s’ajoutent les ingérences et les influences étrangères.

Le monde autour de nous a beaucoup changé, les Africains se réveillent et s’éveillent progressivement et les Congolais n’ont plus besoin d’être dirigés par un pouvoir ignoble qui ne respecte ni les droits humains ni sa propre Constitution. Après avoir perdu plus de 10 millions de nôtres pendant la colonisation et plus de millions sous le règne de l’AFDL, après avoir connu l’arrestation de Kimbangu et Lumumba morts dans des conditions atroces, après avoir vu les nôtres être pendus comme des animaux au pont Gaby (rebaptisé pont Kasa-Vubu) par le régime de Mobutu, après avoir vécu l’occupation rwandaise et ougandaise, ainsi que le contrôle de notre pays par des soldats de l’ONU, nous avons maintenant besoin de vivre en paix afin d’écrire librement l’histoire de notre pays sans influence étrangère.

Avec le vœu sincère que notre voix soit entendue, nous transmettons à notre peuple ce message d’espoir et d’espérance.

Bonne fête de Nouvel An et bonne année 2016 pour chacun de vous et pour votre famille. Que la paix règne pour tous et partout, principalement à l’Est du Congo et particulièrement à Beni.

Pour l’amour du Congo,

Fweley Diangitukwa

Dernières publications :

  • Les Congolais rejettent le régime de Kabila (sous la direction de), éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, juin 2015

  • L’Afrique doit renaître, éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, janvier 2016.

  • Quand les Africains se réveilleront, le monde changera, éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, janvier 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :