Un musée dédié à la musique congolaise portant le nom de Papa Wemba (suite)

2 Mai

Docteur Nzogu et Cher Compatriote,

Le titre de ma proposition est clair : « un musée dédié à la musique congolaise ». Ceci revient à dire que toutes les musiques pratiquées en RD Congo y figureront, c’est-à-dire y compris la musique traditionnelle (ou le folklore) par groupe ethnique et par province. Naturellement, tous les grands musiciens auront leur place, chacun ayant une salle d’exposition. J’ai suggéré que le musée portera le nom de Papa Wemba tout simplement parce que celui-ci est mort sur scène : un fait rarissime. N’étant pas construit par la famille Wemba mais par l’Etat congolais (c’est-à-dire par le peuple congolais), un tel musée ne pourra pas se limiter à un seul artiste. Ce serait même un non-sens pour « un musée dédié à la musique congolaise » (voir titre).

La construction d’un musée est un projet d’intérêt national (public) qui prend du temps. Je ne vois pas comment il deviendrait le prolongement de 5 chantiers en créant un sixième : le musée papa Wemba, comme l’a gentiment insinué notre compatriote Kiassi. Toutefois, je postule que le pouvoir actuel va certainement prétendre le faire pour augmenter sa popularité et faire sortir de l’argent du Trésor public mais il ne pourra pas le réaliser. En plus, les Congolais ne sont pas dupes. Ils ont déjà rejeté massivement le régime de Kabila.

Oui, les gens en manque d’idées ont déjà récupéré mon idée en la soufflant aux oreilles du ministre de la Culture, Banza Mukalayi, qui a annoncé « dans son oraison funèbre d’aujourd’hui l’érection d’une grande salle de spectacles dont une partie sera destinée à être un musée Papa Wemba », a dit M. Pascal Debré Mpoko (ministre Kinkiey Mulumba). En réalité, c’est bien ce que j’ai souhaité dans le message que j’ai fait circuler abondamment ce matin. Si j’apprécie cette annonce faite par le ministre de la Culture en récupérant mon idée, je dois préciser que j’ai personnellement pensé à un immense bâtiment et non pas à une salle. Si le ministre le souhaite, je pourrais lui apporter des éléments pour clarifier le genre d’édifice qu’il faut à notre pays dans le domaine précis de la musique.

Je regrette que le pouvoir actuel n’ait pas eu la présence d’esprit d’annoncer ce projet à l’enterrement de Tabu Ley et qu’il ait attendu que je fasse circuler l’idée d’un musée dédié à la musique congolaise pour annoncer, à son tour, cette idée sans citer le nom de celui qui a été le premier à l’émettre. C’est un fait indéniable que mon annonce a précédé celle du ministre de la Culture. La paternité est ainsi clairement établie. Elle me revient. Je répète que cette idée n’est pas venue du ministre de la Culture mais de moi et je suis heureux qu’elle ait été récupérée pour l’intérêt de la nation. Il reste maintenant à la concrétiser. Or, cela prendra du temps. Dans mon entendement, il s’agit d’un immense projet qui ne pourra pas être réalisé par le chef de l’Etat actuel qui est à la fin de son second et dernier mandat. Ce projet intéresse la nation congolaise tout entière. Qu’on se le dise pour éviter tout malentendu.

Fweley Diangitukwa

http://www.editions-mondenouveau.com

http://www.fweley.wordpress.com

le 02 mai 2016

Suggestion du Docteur Pascal Nzogu

Pourquoi pas un musée de la musique RD Congolaise, avec plusieurs salles qui vont porter chacune le nom d’une de nos vedetttes de la musique, au fur et à mesure deleur Départ vers l’au-delà : Wendo Kolosay et Kabasele Tshamala dit Grand Kallé (aux initiateurs le plus grand honneur), puis Lwambo et Ley, puis la génération des Wemba etc… 
Comme cela, on ne fait pas de jaloux. 
Et avec le temps ce sera de plus en plus un musée de la diversité des talents artistiques de notre pays!
Juste une suggestion!
Nzogu bin Kyantede P R
On Monday, May 2, 2016 7:07 PM, « Pascal Debré MPOKO pdmpoko@gmail.com [lecridesopprimes] » <lecridesopprimes@yahoogroupes.fr> wrote:

Dans son oraison funèbre d’ajourd’hui, le Ministre de la culture,
Banza Mukalayi a proposé l’idée d’érection d’une grande salle de
spectacles dont une partie sera destinée à être un musée Papa Wemba

Le 02/05/2016, ‘afriquenouvelle@bluewin.ch’ afriquenouvelle@bluewin.ch
[lecridesopprimes]<lecridesopprimes@yahoogroupes.fr> a écrit :
> Un
> musée dédié à la musique congolaise portant le nom de Papa Wemba
> La RD Congo est un grand réservoir inépuisable de musique.
> Ils sont nombreux les musiciens africains qui ont fait leur passage au Congo
> (Mano
> Dibangu et compagnie) avant de voler de leurs propres ailes ou qui ont
> trouvé
> leur inspiration dans le style de notre musique (musique du Congo d’en face,
> musique
> angolaise, musique camerounaise, musique ivoirienne et j’en passe).
> Entre-temps les musiciens congolais meurent l’un
> après l’autre. Ils sont pleurés chaudement jusqu’à leur mise à terre, puis,
> plus rien à part le souvenir.
> Pour mettre fin à ce vacuum écœurant, je propose qu’il
> soit érigé un musée dédié à la musique congolaise et portant le nom de Papa
> Wemba parce que celui-ci est mort sur scène. Ce musée recevra tous les
> instruments et les objets utilisés par les musiciens congolais de leur
> vivant afin
> de mieux commémorer leur souvenir en ce
> lieu commun.
> Je lance publiquement cette idée d’intérêt national
> car ce musée sera visité par des touristes venant du monde entier. Il
> permettra
> un apport financier qui sera utile pour promouvoir les jeunes musiciens. Il
> sera en plus une véritable source d’inspiration et un véhicule culturel
> important
> pour le patrimoine musical congolais.
> Que les politiciens, qui sont toujours à court d’idées,
> saisissent la balle au bond et promettent
> publiquement, le jour de l’enterrement de Papa Wemba, la construction de ce
> musée portant son nom. Après tout, la RD Congo a besoin d’un tel édifice.
> Mais
> si, comme d’habitude, le pouvoir n’accorde aucune importance à cette idée,
> que
> le privé réalise ce projet pour l’intérêt de la culture congolaise. La
> musique
> congolaise doit avoir un lieu commun et ce sera ce musée-là.
> J’ai déjà écrit dans l’une de mes publications qu’il
> faudra un jour ériger à Goma un musée dédié aux morts et aux femmes violées
> pendant la guerre d’agression par le Rwanda, en guise de souvenir de cette
> période
> macabre.
> Je revendique, et je revendiquerai dans l’espace et
> dans le temps, la paternité de ces deux idées que j’aimerais voir se
> concrétiser de mon vivant.
> Fweley Diangitukwa
> http://www.editions-mondenouveau.com
> http://www.fweley.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :